Olivier Brimont

De Bibliothèque Lucas Lhardi
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


26 novembre 2020

Olivier Brimont
Olivier Brimont-De-Kervern.jpg
Etat Civil
Nom d'usage Olivier Brimont-De Kervern
Nom de naissance Olivier Brimont
Prénom(s) Olivier
Sexe Masculin
Nationalité(s) Frôceuse
Fonctions
Chancelier Suprême
En fonction depuis le
Élection 15/12/096
Chef de l'État Vittorio di Savoia-Carignano
Gouvernement Gouvernement Fédéral Brimont-De Kervern
Législature VIIIème Législature
Groupe politique UDC
Coalition UDC / PSDF / CUL
Prédécesseur Gabriel von Bertha
Ministre de la Politique Monétaire et du Budget Fédéral
Chef de l'État Vittorio di Savoia-Carignano
Chef du gouvernement Gabriel von Bertha
Gouvernement Gouvernement Fédéral Von Bertha
Législature VIIème Législature
Groupe politique UDC
Coalition UDC / PSDF
Prédécesseur Esteban Belmonte
Successeur Auguste de Sainte-Honorine
Gouverneur de Tyrsènie
Gouvernement Gouvernement Provincial Brimont I
Législature IIème Législature
Groupe politique MPD
Coalition MPD / ADF-H / RPL / MESS
Prédécesseur Léo Dowranl
Successeur Gabriel von Bertha
Élection 15/03/093
Réélection 15/06/094
Gouvernement Gouvernement Provincial Brimont II
Législature Vème Législature
Groupe politique PAS
Coalition PAS / ADF / LAC
Prédécesseur Simon Brexel
Successeur Lui-même
Élection 15/06/094
Réélection 15/08/095
Gouvernement Gouvernement Provincial Brimont III
Législature VIème Législature
Groupe politique PAS
Coalition PAS / ADF / LAC
Prédécesseur Lui-même
Successeur Lui-même
Élection 15/08/095
Gouvernement Gouvernement Provincial Brimont IV
Législature VIIème Législature
Groupe politique PAS
Coalition UDC / PSDF
Prédécesseur Lui-même
Successeur Gabriel von Bertha
Carrière
Profession Viticulteur
Politicien
Diplômes(s) A renseigner
Parti(s) Politique(s) PAS
Affiliation politique Agrarisme
Conservatisme social
Radicalisme
Biographie
Date de naissance 25/01/053
Lieu de naissance Anglès
Drapeau Transalpie.jpg Transalpie
Date de décès //
Âge ans

Famille
Père Lucien Brimont
Mère Léonie Vasseur
Statut marital Veuf, re-marié
Conjoint(e) Charlotte Flechmann-De Kervern
Eglantine Brimont (décédée)
Enfant(s) Mathilde Brimont
Oriane Brimont
Clothilde Brimont
David Brimont
Romuald Brimont
Cassandre Brimont
Eloïse Brimont
Anaïs Brimont
Valentin Brimont
Charlène Brimont
Alexandre Brimont
Roxanne Brimont-De Kervern
Lucie Brimont-De Kervern
Camille Brimont-De Kervern
Philippe Brimont-De Kervern
Autre(s) membre(s) de la famille Nathan Brimont (Frère cadet)
Divers
Religion Protestant
Lieu de résidence Kervern


Olivier Brimont, né le 25 janvier 053 à Anglès, est un homme politique frôceux, marqué à droite sur l'échiquier politique.

Vie personelle

Olivier Brimont est le fils de Lucien Brimont et de Léonie Vasseur.

Il est l'aîné de la fratrie qui compte également Nathan Brimont avec lequel il a 9 ans d'écart.

Il grandit dans la ville d'Anglès où ses parents, issus d'une vieille famille aristocratique frôceuse, vivent. Peu réceptif à l'école, il ne brille pas particulièrement par ses résultats scolaires.

Peu après ses 16 ans, il décide d'arrêter sa scolarité pour faire de l'apprentissage dans le domaine viticole, qui l'a toujours passionné depuis son plus jeune âge.

Ses parents meurent dans l'incendie de leur propriété, peu de temps après son dix-huitième anniversaire. N'ayant pas d'autres membres de la famille encore vivants, il demande la garde son frère cadet et l'obtient.

Il refuse l'héritage de ses parents, sérieusement endettés. Pour subvenir aux besoins du foyer, il travaille comme employé dans une exploitation viticole pendant six ans.

Il y rencontre Églantine Moulin, avec qui c'est le coup de foudre. Il racontera notamment : "Avec Églantine, nous nous sommes connus dans la vigne. Nous étions assommés par la chaleur et par le soleil lorsque nous nous sommes vus. Nous transpirions tous les deux comme des cochons, et pourtant, nous nous sommes aimés dès le premier regard. Elle était là pour payer ses études, j'étais là parce que c'était mon métier. Nous avons discuté et nous ne nous sommes plus jamais quittés".

Il l'épouse, quelques mois plus tard, le 13 juillet 071. De leur union naissent :

  • Mathilde Brimont (17 décembre 071)
  • Oriane Brimont (2 avril 073)
  • Clothilde Brimont (21 août 075)
  • David Brimont (30 juin 076)
  • Romuald Brimont (25 mars 078)
  • Cassandre Brimont (18 juillet 080)
  • Eloïse Brimont (26 mai 081)
  • Anaïs Brimont (4 février 083)
  • Valentin Brimont (5 août 085)
  • Charlène Brimont (27 janvier 087)
  • Alexandre Brimont (12 septembre 090)

En 080, il fait l'acquisition d'un domaine viticole, qu'il gère depuis.

Le 16 avril 092, Eglantine Brimont meurt des suites d'un accident vasculaire cérébral à son domicile. Les secours ne parviennent pas à la réanimer.

Très affecté par ce décès brutal, Olivier Brimont reste veuf pendant trois ans.

Il se rapproche de Charlotte Flechmann-De Kervern tout juste divorcée et officialise son couple en juin 095.

Le 9 novembre 096, il l'épouse. De leur union naissent :

  • Roxanne Brimont-De Kervern (29 octobre 095)
  • Lucie Brimont-De Kervern (29 octobre 095)
  • Camille Brimont-De Kervern (29 octobre 095)
  • Philippe Brimont-De Kervern (10 mars 098)

Carrière politique

En 088, Olivier Brimont adhère au Mouvement Populaire pour le Développement (MPD), parti conservateur et agrariste, ancré à droite.

Dans la foulée, il est désigné comme Député Fédéral et Député Provincial de Tyrsènie, postes qu'il occupe dans discontinuer depuis la Ière législature.

En 090, suite à la disparition de Léo Dowranl, la Cour Suprême déclare la vacance du poste de Gouverneur de Tyrsènie. Olivier Brimont se présente et remporte l'élection, in extremis, face à Simon Brexel, candidat du MAMA (80 voix contre 79).

Il compose un Gouvernement d'union entre le MPD, le MESS, l'ADF-H et le RPL. En quelques semaines, il lance plusieurs réformes axées sur les transports, avec notamment la création de la Société Tyrsénéenne des Transports Publics, la mise en place d'une ligne ferroviaire entre la Corse et la Sardaigne ainsi que le rétablissement des lignes entre la Tyrsènie et Antsiranana.

Son mandat ne dure que quelques semaines et lors des élections générales qui suivent, il apporte son soutien à Gabriel von Bertha (ADF-H) qui l'emporte. Il devient Vice-Gouverneur de Tyrsènie, en charge du développement économique, suite à sa victoire. A ce poste, il fera voter la première loi budgétaire depuis l'instauration du régime impérial.

Cette loi marque un tournant dans la politique écologique de la Province puisqu'elle prévoit une augmentation de la taxe sur les ordures ménagères, sur les circuits longs de distribution et une diminution de la taxe professionnelle. Il fait abroger la taxe d'autorisation de circulation automobile sauf pour les véhicules roulant au diesel.

En parralèle, il programme une baisse des dépenses de fonctionnement diverses et une augmentation du budget de fonctionnement lié à l'environnement ainsi que du budget d'investissement.

Il signe aussi le retour des consignes et déclare la guerre au plastique, responsable selon lui, d'une surpollution de la planète.

Sur le plan fédéral, les élections ont permis au MPD d'accéder à la Chancellerie Fédérale, occupée alors par Arthur Lubenac. Olivier Brimont ne participera pas au Gouvernement Fédéral, préférant se concentrer sur la Tyrsènie.

La fin du mandat d'Arthur Lubenac est marqué par une scission du MPD, entre ceux qui approuvent le rapprochement avec le PLC et ceux qui le désapprouvent. Olivier Brimont annonce qu'il quitte le parti et est rapidement suivi par Charlotte Flechmann-De Kervern.

En 092, il se présente comme indépendant, sous l'étiquette MPD-Original. Il obtient quelques sièges mais ce n'est pas suffisant pour aider à la réelection de Gabriel von Bertha, en Tyrsènie, battu largement par Simon Brexel (MAMA).

(Suite en construction)