Gala Catello

De Bibliothèque Lucas Lhardi
Aller à la navigation Aller à la recherche
Gala Catello
Gaspard Salcedo
Gala Catello
Nom d'usage

Catello

Nom d'origine

Catello

Prénom(s)

Gala, Veronica

Sexe

Féminin

Nationalité(s)

Frôçeuse

Date de naissance

27 octobre 74

Lieu de naissance

Aspen

FAMILLE

Statut marital

Célibataire

Conjoint(e)

Inconnu

Enfant(s)

Une fille ; nom inconnu.

CARRIÈRE

Diplôme(s)

BNES - Lycée Donedieu de Plou (Aspen) (91) ;
Doctorat de médecine - Université Aspen III (102)

Métier(s)

Médecin hospitalière en médecine interne

Période

1er avril 107 - (en cours)

Période

20 mars 107 - (en cours)

AFFILIATION POLITIQUE

Nom du parti

RDH

INFOS DIVERSES

Ville de Résidence

Assolac

Gala Catello, née le 27 octobre 74 à Aspen, est une médecin et femme politique frôçeuse. Depuis le 20 mars 107, elle est Présidente de la Métropole d'Assolac.

Famille et vie privée

Elle est la fille d'une cadre de l'industrie pharmaceutique et d'un médecin généraliste d'Aspen. Son oncle est conseiller municipal d'opposition d'Aspen, et son grand-père fut un député centriste.

Étudiante brillante, elle choisit de se spécialiser en médecine interne à l'issue de son externat de médecine. Elle exerce comme médecin hospitalier à l'hôpital Timone d'Aspen de 102 à 107.

Vie politique

Elle s'engage dès le lycée à la section d'Aspen des Jeunes Centristes.

A 20 ans, elle est élue membre de la commission des conflits du mouvement de jeunesse, puis en devient la trésorière.

Un temps pressentie pour être candidate RDH à Aspen aux élections métropolitaines de 107, elle est finalement parachutée à Assolac, bastion centriste où elle est facilement élue au premier tour présidente de la métropole, avec 53,43% des voix.

Dans le cadre de son mandat, elle est désignée co-présidente de l'Université d'Assolac, Présidente de la Régie Métropolitaine de Distribution d'Energie d'Assolac (RMDEA), du Centre Métropolitain de Cohésion Sociale (CMCS), de l'Office Public d'Habitat d'Assolac et de Nord-tyrsénie (OPHAN).

Lors des élections fédérales de 107, elle est élue députée fédérale sur la liste menée par Karl Lacroix-Hanke, et entre dans l'opposition face au gouvernement de Gaspard Salcedo.